Comment concilier Vivre au Présent et s’impliquer dans des projets ?

Pardon aux hommes qui me lisent et que j’Aime de m’adresser à vous au féminin mais depuis plusieurs newsletters, je ressens un tiraillement à respecter la syntaxe qui nous a appris que le genre masculin dominait en grammaire, même s’il n’y avait qu’un homme et plusieurs femmes concernés par les accords grammaticaux d’une phrase.

Or, ma communauté d’abonnés est majoritairement féminine alors tant que nous n’aurons pas intégré un genre neutre dans notre grammaire, je vais dorénavant prendre le parti pris d’accorder les mots de mes newsletters aux féminin.

Après cette précision, au menu de cette semaine :

Comment concilier Vivre au Présent et s’impliquer dans des projets, y compris parfois à long terme ?

Vivre au Présent, être heureux dans notre vie quotidienne, là où nous sommes, avec les personnes avec qui nous sommes, c’est magnifique. Cependant, est ce que cela signifie pour autant renoncer d’œuvrer dans le corps social, de s’engager dans des visions et des buts à long terme ?

C’est la question que je me pose en ce moment. Dans la version quantique, le corps social, le monde qui m’entoure n’est que le prolongement de moi-même, un élément de ma conscience que je projette, par mes croyances profondes.

 
Comment concilier Vivre au Présent et s’impliquer dans des projets ?
 

Depuis bientôt 20 ans, on nous promet une crise sociale et un effondrement économique imminent, et je connais beaucoup de personnes, moi y compris, qui du coup ont renoncé et à s’investir dans le monde tel qu’il est et à faire des projets à long terme.
Pessimisme ? résignation ? ou sagesse ? ou les trois à la fois ?
Je ne sais pas.

Par contre, ce que je ressens en moi, en ce moment, c’est le besoin de concrétude, d’incarner l’être humain que je suis en réhabilitant l’action, mais qui dorénavant, part non pas de l’intention de « sauver la planète », ni de changer le monde » mais d’écouter l’élan intérieur qui me dit :
Quelles actions as-tu envie de mettre en œuvre pour suivre le fil de ta joie ?

Pour faire évoluer mon propre monde. Dans les réponses à cette question, je me rends compte que cela m’incite à poser des actions maintenant dont je ne connais ni le résultat et dont je ne comprendrais sans doute le sens bien plus tard.

L’Action est une manière de mettre l’intention en mouvement, de dire à la Source, oui je suis prête à recevoir ce qui me tient à cœur.

J’aime beaucoup cette citation de Céline Boura : « mes expériences m’ont ouvert les yeux, le cœur et les ailes ».

Ensemble, il me semble que c’est le temps de prendre notre envol. Nous avons ouvert notre cœur et nos yeux.

C’est le temps d’exprimer l’illimité de notre être divin dans notre incarnation, d’ouvrir nos ailes.
 
 
 
 

Nouvelles+CadeauxSéance découverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *