Devenir porteurs de bonnes nouvelles !

Les mots impactent notre physiologie. Ils peuvent porter l’expansion, la santé ou au contraire véhiculer l’angoisse. Il suffit de vous souvenir à quelle rapidité votre physiologie a pu être impactée, même à distance, par téléphone, par une nouvelle qui sollicitait votre corps émotionnel, pour que vous soyez convaincus de l’impact des mots sur votre propre corps et sur les corps des personnes qui vous entourent.

Devenir un porteur de bonnes nouvelles, que vous soyez thérapeute, éducateur, manager, collègue ou ami, c’est apprendre à retenir votre langue quand l’envie serait de parler d’une personne de manière restrictive. Et cela va beaucoup plus loin que d’éviter la médisance assez facile à reconnaitre ! Un diagnostic qui nomme une maladie difficile à vivre fait partie de ces comportements qui connectent la personne concernée à un champ de peur dont la puissance délétère est au moins aussi puissante que la maladie elle-même !

C’est aussi apprendre à peupler votre monde intérieur de mots gentils et encourageants à votre égard pour que vos cellules baignent dans un univers d’amour.

Devenir porteurs de bonnes nouvelles !

Au niveau sociétal, c’est la même problématique, qui est très bien expliqué par de Wallace D Wattles dans son livre « La Science de la Richesse »

« Si vous voyez le monde comme perdu et délabré, si vous avez une perspective désespérée du monde en général et que vous savez pourtant que tout est inter-relié, comment votre perception pour vous-même et des autres peut-elle être optimiste, dans l’expansion et le progrès évolutif ? »

Devenir porteur de bonnes nouvelles pour soi comme pour les autres est, dans mon référentiel, la meilleure manière de rester sain y compris dans un monde apparemment chaotique et rempli de contradictions.

Faire le choix à chaque instant de ne pas vous laisser happer par ce que vous montre vos cinq sens, par la réalité de peur véhiculée à outrance par les médias demande de la rigueur, de la persévérance, de la foi. 

Avez-vous envie d’utiliser votre libre arbitre pour nourrir le champ informationnel de beauté, de santé, de paix, de prospérité et d’harmonie avec la conscience que vous faites votre part de colibri dans ce vaste champ de conscience pour alimenter ce que vous souhaitez pour chacun ?

Cependant, pour changer de croyances, vous avez besoin de besoin de changer de fréquence pour changer la qualité des pensées qui vous traversent, et par conséquent l’expérience que vous faites de la réalité qui nous entoure. La décision mentale est le premier pas mais elle n’est généralement pas suffisante pour parvenir à changer des habitudes.

Si vous sentez qu’un accompagnement vous serait profitable pour switcher rapidement vers cet optimisme, non pas béat mais choisi, je vous invite à me rencontrer gratuitement pendant une demi-heure en prenant rendez-vous ici : 

https://soufflequantique.com/seance-decouverte-presentation/

Nouvelles+CadeauxSéance découverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *